10_Page Nassim ou les quatre vents_©Fred Gromier

NASSÎM OU LES QUATRE VENTS

  • FR
  • EN
Avec Bruno Allary (direction artistique, guitare, mandole, saz), Khaled Ben Yahia (oud), Isabelle Courroy (flûtes Kaval), Jihad Darwiche (contes), Carina Salvado (chant  fado)  

 

« Honneur et bonheur messieurs dames ! Que mon conte soit bon, qu’il coule comme un ruisseau pour toucher vos coeurs. En Orient, tous les conteurs connaissent des histoires sur la naissance bien sûr, sur le partage bien sûr, mais surtout sur la lumière. Honneur et bonheur à vous ! Dans ma langue, en arabe, la racine qui donne le mot fêlé donne aussi le mot poète. Poète, fêlé, châ`ir, mach`ûr, c’est un peu la même chose. Et puis, il y a un proverbe que certains parmi vous connaissent peut-être. Un proverbe qui dit “bienheureux les gens fêlés car ils laissent passer la lumière”. Eh bien ce proverbe, comme tous les proverbes, a une histoire….”  

 

C’est par ces mots que débute le spectacle musical et conté “Nassîm ou les Quatre Vents”, qui trouve ses origines au cœur de la Méditerranée : les Balkans au Nord, le Portugal à l’Ouest, la Tunisie au Sud et le Liban à l’Est. Par la voix d’héritiers de ces différentes traditions, ce projet s’épanouit au fil d’un conte tissé de musique, qui met la rencontre au cœur de la création. Chant fado, oud oriental, flûte kaval des Balkans, guitare flamenca et mandole algérois s’y entremêlent avec complicité. Autant d’éléments singuliers qui illuminent d’un regard nouveau, et dans un même souffle, la parole contée franco-libanaise de Jihad Darwiche. 

With Bruno Allary (artistic direction, guitar, mandol, saz), Khaled Ben Yahia (oud), Isabelle Courroy (kaval flute), Jihad Darwiche (storytelling), Carina Salvado (fado)
 
« Honour and joy, Ladies and Gentlemen! May my story be good, may it run like a stream into your hearts. In the East, every storyteller knows tales of childbirth (of course), tales of sharing (of course), but mostly they know tales of light. Honour and joy to you! In Arabic, my mother tongue, cracked and poet are two words sharing a common root. Châ`ir, mach`ûr, poet, cracked : it’s almost the same thing. And we have a proverb that some of you may know, a proverb that says « blessed are the cracked, for they shall let in the light ». Well this saying, like every other saying, has its own history… »
 
So begins « Nassîm », a creation bringing together music and tales whose origins reach deep into the heart of the Mediterranean area: the Balkans to the north, Portugal to the west, Tunisia to the south, and Lebanon to the east. Heirs to these different traditions lend their voices to an artistic project that keeps growing and developing around the idea of encounter, much like a blossoming and flourishing musical tale. Fado singing, Middle Eastern oud, Balkanic kaval flute, flamenca guitar and Algerian mandol blissfully mingle to shed an illuminating light on the Franco-Lebanese storytelling of Jihad Darwiche.

La presse en parle…

« Cette nouvelle création de l’Ensemble Multitudes, rénovateur de musiques traditionnelles, réunit plusieurs artistes autour de Bruno Allary, guitariste et fondateur de l’excellente Cie Rassegna. Isabelle Courroy, virtuose des flûtes kaval, Carina Salvado, portugaise d’origine et chanteuse de fado, Khaled Ben Yahia, oudiste, et Jihad Darwiche, conteur libanais au phrasé hypnotique. Des Balkans à l’Altlantique lusitanien, [une création] nomade et envoûtante. » – Télérama sortir    

Crédits photos : photo ©Drichos / player Soundcloud ©Drichos