ZAMAN_©Gil Deluermoz

ZAMAN Fabriq

  • FR
  • EN
Avec Bruno Allary (direction artistique, saz, mandole, guitare), Isabelle Courroy (flûtes kaval), Philippe Guiraud (basse, clavier), Zein Mahmoud (chant populaire et soufi de Haute-Egypte), Tiko ou Zeph (Human Beatbox)  

 

ZAMAN Fabriq (la « Fabrique du temps »), c’est un ensemble composé de différentes temporalités. Le chant soufi de Haute-Egypte, le saz turc et la flûte kaval posent délicatement leurs mélodies sur des nappes de synthétiseurs, des sons de guitares saturés, le tout soutenu par l’énergie de la basse et du Human Beatbox (percussions vocales). Les rythmes impairs des Balkans vibrent de connotations hip hop. Les mélodies mélismatiques turques et égyptiennes s’envolent derrière les micros. Les cinq musiciens partagent alors le même plaisir de surprendre… et invitent à une perception nouvelle des musiques mises en jeu sur scène.  

 

ZAMAN Fabriq crée des passerelles musicales et humaines inédites. Et ce, en rappelant avec panache la surprenante concomitance de pratiques, rituelles et séculaires d’une part, électriques et contemporaines de l’autre, d’une même Méditerranée.

With Bruno Allary (artistic direction, guitar, mandol, saz), Isabelle Courroy (kaval flute), Philippe Guiraud (bass, keyboards), Zein Mahmoud (popular and Sufi chant from Upper-Egypt), Tiko or Zeph (Human Beatbox)  

 

ZAMAN Fabriq (« Time Fabric »), is a group composed of different musical time frames. The Sufi chant from Upper-Egypt, the Turkish Saz and the Kaval flute, interlace their melodies with synthesizers, saturated guitar sounds, all underlined by the energy provided by the bass and the Human beat-box (vocal percussions). The characteristic uneven rhythms of the Balkans vibrate with Hip-Hop overtones. The melismatic Turkish and Egyptian melodies seem to come to life through the microphones. All five musicians share the enjoyment this surprising mix provides to the public… and helps us discover fresh perspective for each sound that comes into play.  

 

ZAMAN Fabriq creates unsuspected musical and human gateways. It does this by reminding us with panache of the surprising concomitance of different practices, ritual and secular on the one hand, electric and contemporary on the other, of one united Mediterranean area.

La presse en parle…

« ZAMAN Fabriq se veut une passerelle musicale qui s’élancerait au dessus du temps. (…) Une audace qui prend toute son épaisseur sur scène, où les cultures se percutent encore plus visiblement que sur le disque. » – Télérama sortir  

 

« Comme des passerelles géographiques et temporelles entre instruments anciens et modernes, rythmes du Bosphore ou d’Europe de l’Est. De la musique qui se voit ! » – César

Crédits photos : photo © Gil Deluermoz  / player Soundcloud ©Fred Girerd