1_Page Presentation_©Philippe guiraud

Présentation

  • FR
  • EN

[Multitudes]

Un pluriel in(dé)fini pour traduire au plus près l’ambition artistique de Bruno Allary : provoquer la rencontre, le dialogue et le croisement des musiques populaires de Méditerranée ; penser le choc des imaginaires comme un moteur de création, pour offrir de ce patrimoine-ressource des lectures traversières, sensibles et nouvelles, audacieuses et respectueuses à la fois. Les projets qui donnent corps à l’Ensemble Multitudes (Cie Rassegna, ZAMAN Fabriq, Nassîm ou les Quatre Vents…) partagent cette soif d’expérimentation et portent chacun une part de cet idéal. Ensemble, ils montrent avec un plaisir contagieux ce que ces héritages ont d’actuel, de pertinent et d’universel. En un mot, combien ils sont vivants.

 
[L’art comme la vie]

Ce que l’Ensemble met en actes et projette sur scène, c’est la richesse créative du monde qui l’entoure, un monde divers, ouvert, et puissamment métissé. Comme une évidence, c’est Marseille qui lui transmet sa pulsation vitale : sa mosaïque interculturelle comme sa faculté d’accueil nourrissent le double idéal éthique et esthétique porté par l’Ensemble Multitudes.

 
[Boîte à outils sonore]

Orient séculaire projeté dans notre temps, poésie hispanique nourrie de l’imaginaire musical des Balkans, fonds arabo-andalou hybridé de sonorités électriques… Ces croisements énergiques sont l’œuvre d’un collectif humain solide et mobile, où convergent univers artistiques marqués et pratiques musicales diverses. À son service, un instrumentarium décomplexé : véritable boîte à outils sonore, il intègre au gré des besoins, instruments traditionnels et dispositifs actuels, et mêle sans les opposer saz et guitare électrique, oud et synthétiseurs, flûtes de berger et loop stations. Des uns aux autres, les passages sont fluides, et les métissages, naturels.

 
[La carte et l’archive]

Cette Méditerranée des musiques, c’est un territoire à arpenter : une Méditerranée plurielle et élargie, celle des espaces géographiques, étendue à ses quatre composantes latine, balkanique, orientale et africaine. C’est aussi la Méditerranée du temps long, d’un patrimoine musical riche et stratifié, dont la route croiserait celle d’un présent impétueux. Dans chaque création de l’Ensemble se rejoue cette double traversée, cet entrelacs serré de lieux et d’histoires qui s’y nouent en un continuum souple, simple, évident.  

 

L'éolienne_credits photos Drichos-1500 C’est sous les voûtes de la salle de spectacles L’éolienne, à Marseille, que l’Ensemble Multitudes prend son souffle et travaille en résidence permanente depuis 2009. Créations et actions de transmission y sont élaborées avec l’accompagnement de l’association MCE Productions.                

[Multitudes]

An in(de)finite plural meant to render in all its breadth and depth Bruno Allary’s artistic vision : to bring together the manifold popular musics of the Mediterranean area, have them to meet, intersect and intertwine ; to produce fresh and sensitive readings of this forceful heritage ; to keep, always and throughout, a finely tuned balance between a sustained creative boldness and a continuing respect. This horizontal Mediterranean is stretched out of its borders, reaching out to its four components : Latin, Balkan, Eastern or African. Vertically, it plays out a constant interlacing of times and histories, having this multi-layered musical heritage come across a hasty present.  

 

[Art imitates life]

Each on their own terms, the components of the Ensemble Multitudes (Cie Rassegna, ZAMAN Fabriq, Nassîm ou les Quatre Vents…) uphold their share of this ideal. Altogether, they display a remarkable sense of experiment and demonstrate how relevant, vibrant and universal this heritage can be.  

 

[A sound toolbox]

This batch of energized endeavours rests upon a cohesive group of artists, compounded by an anabashed instrumentarium blending seamlessly traditional instruments and contemporary devices : saz and electric guitar, oud and synths, shepherd flutes and loop stations. 

 

[Mapping / Archiving]

In fact, what the Ensemble enacts and takes to the stage is nothing but the creative wealth of the world we live in, at once diverse, opened and thoroughly mixed — much like Marseille, the city offering a natural home to this multifarious endeavour.  

 

L'éolienne_credits photos Drichos-1500Since 2009, the Ensemble Multitudes has made L’éolienne (Marseille) its creative home — at once a place of permanent residence, a venue, a context for energies to come together. All the artistic, cultural and educational work carried out between its walls benefits from MCE Productions’ help and support.